+32 2 486 20 21 | +352 288 04 61 contact@eab.expert
Partage Expertises EAB

Primes d'assurance incendie : toujours plus cher !

Depuis 2021, l'assurance incendie connaît un pic significatif jamais vu depuis 2010 en Belgique. Et ça ne va pas s'arranger.

Evolution rapide des prix

Déjà 2021 se clôturait sur la plus forte hausse des primes d’assurance habitation depuis quinze ans.

En 2022, le prix des primes d’assurance a cette fois gonflé de 7,6% en moyenne. Il s’agit de la hausse la plus brutale depuis 2010. La composante non vie, assurances de dommages donc, était une fois de plus à l’oeuvre. C’est bien elle qui tire les prix.

L’assurance de dommages est celle qui couvre les sinistres de type auto mais également incendie, sur base de laquelle Expertises EAB travaille au quotidien en tant qu’expert des sinistrés.

Rapport de sinistralité en Belgique

Vers une hausse record en 2023 !

Après une année 2021 très riche en catastrophes naturelles, la hausse des primes était prévisible. Il suffit de jeter un oeil à l’évolution de l’indice Abex pour prendre conscience de la dynamique de hausse des prix généralisée dans le secteur de l’immobilier.

Voir notre page dédiée à l’indice Abex.

AG Insurance : + 12,3 % de primes !

Le journal économique L’Echo nous annonce une hausse spectaculaire des prix de l’assurance habitation de 10,8 % dès janvier 2023.

De son côté, AG Insurance ajoute 1,5% et culmine à + 12,3 %. Dans le contexte houleux actuel, gageons que cette explosion puisse entrainer quelques fâcheuses conséquences.

Lien vers l’article de l’Echo : https://www.lecho.be/economie-politique/belgique/economie/les-primes-d-assurance-incendie-augmenteront…

L’indice Abex

Créé à la demande des compagnies d’assurances en 1914, l’indice Abex permet aux assureurs d’indexer les primes d’assurances sur une base objective. Cet indice évalue l’évolution des prix de la construction. Car les polices d’assurances visent à assurer des valeurs de reconstruction à neuf.

Abex signifie Association Belge des EXperts.

Pourquoi indexer les primes ?

La plupart des contrats d’assurance du type incendie en Belgique assurent des biens meubles et immeubles sinistrés suite à des incendies, dégâts des eaux, tempêtes, catastrophes naturelles, et autres périls assimilés. Les bâtiments sont assurés en valeur à neuf, soit leur valeur de reconstruction dite « réelle », sans tenir compte de leur vétusté (dans une certains mesure).

Afin de rester parfaitement assuré, il est important que les capitaux assurés suivent la même courbe que celle des coûts de construction.

Une hausse prévisible

Du fait des nombreuses catastrophes naturelles survenues dans le monde ces dernières années (inondations, tornades, ouragans, etc.), les réassureurs (c’est à dire les entreprises qui assurent « nos » compagnies d’assurances nationales) augmentent fortement leurs prix.

En toute logique, ces hausses sont directement répercutées sur les assurés belges et luxembourgeois.

La sous-assurance, cette plaie

La pratique quotidienne de l’expertise après sinistre nous permet un recul très à-propos sur le phénomène de la sous-assurance. Ce cas de figure est toujours largement préoccupant. En effet, nous observons nombre de sinistrés sous-assurés. C’est à dire que les capitaux assurés ne représentent pas 100% de la valeur de reconstruction de leur immeuble, ou plus fréquemment de leur contenu (biens meubles). Les raisons de cette sous-assurance sont multiples et importent peu, car cette nouvelle s’apparente bien souvent à une douche froide pour nos clients. Cela signifie qu’ils seront sous indemnisés suivant le rapport existant entre les capitaux assurés et ceux qui auraient dû l’être.

La non-assurance

Plus préoccupant encore que la sous-assurance : le non assurance. Dans ce cas, les dommages occasionnés par le sinistre est pure perte. Mais comme le pire n’est jamais décevant, cela ne s’arrête pas là.

Prenons l’exemple d’un locataire non assuré, dont l’appartement brûle. Il perd tout (bâtiment et contenu) et c’est déjà très dur. Mais outre cela, il va devoir assumer tous les dommages aux tiers (voisins et co-propriétaires) car il est présumé responsable des dommages par la loi. Dans de telles circonstances, le locataire (s’il est solvable) est potentiellement ruiné à vie.

Rester assuré

Nous le constatons chaque jour : une partie de la population est financièrement acculée et le risque est grand d’assister à de nombreuses résiliations de polices pour cause de non paiement. C’est d’autant plus déplorables car c’est cette même catégorie de personnes qui va se tourner vers des moyens « de fortune » pour chauffer leur habitation, et statistiquement causer un important sinistre incendie.

Alors, que faire ? Entre les prix qui explosent dans tous les domaines, dont les plus essentiels que sont l’alimentation et l’énergie, et la précarisation galopante des bas revenus qui entraine des conséquences que l’on peut seulement imaginer, comment garder le cap et rester assuré ? La question reste ouverte…

contre expertise fissures sol Belgique

Credit : Steph Picture

Que faire en cas d’incendie ?

En cas d’incendie, il est bon de se rappeler quelques réflexes simples pour éviter la catastrophe. Voici un condensé :

  • sortez du bâtiment avec toutes le personnes présentes
  • avertissez les voisins
  • fermez toutes les portes
  • ne jamais ouvrir une porte chaude
  • gardez votre calme
  • en cas de brulure, utilisez d’abord de l’eau
  • appelez les pompiers au 112 dès que vous êtes en sécurité
  • déclarez votre sinistre à votre courtier d’assurance
  • appelez-nous pour l’expertise des dommages
meilleurs contre experts après incendie

Leader de la contre expertise

Expertises EAB est un bureau spécialisé qui prend la défense des assurés sinistrés face aux compagnies d’assurance en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg-.

Loi sécheresse : Assuralia recalée par la Cour Constitutionnelle

Double recours contre la loi sécheresse Assuralia, la fédération des assureurs, a déposé en février 2022 un double recours (suspension et annulation) à l’encontre de la « Loi Sécheresse » adoptée en octobre 2021, auprès de la Cour Constitutionnelle belge. La...

Résiliation après sinistre : une fatalité ?

Qu'est-ce que la sinistralité ? En recherche permanente de profits augmentés, les compagnies d'assurance cherchent depuis toujours des moyens pour mesurer et limiter les risques. C'est dans cette optique que la notion du rapport de sinistralité est né. Dans le jargon,...

livre blanc Expertises EAB

Besoin de quelques conseils ?

Demandez votre guide gratuit de la contre expertise après sinistre

Votre email est expédié. Bonne lecture !