081 75 02 59 contact@eab.expert
Partage Expertises EAB

J’ai déclaré mon sinistre à ma compagnie d’assurances. Et maintenant ?

Etape par étape, il s’agit maintenant de structurer votre position.

1. Le choix de votre expert

Parce qu’une expertise, c’est beaucoup plus qu’un plan et des chiffres, contactez-nous pour une première visite.

Avant de faire quoi que ce soit, vous avez besoin d’un maximum d’informations pour intégrer la dynamique d’une expertise. Imaginer que votre sinistre se résolve sur base d’un devis et d’une signature est illusoire.

Munissez-vous de votre contrat d’assurance incendie, et proposez à votre courtier ou intermédiaire d’assurances de participer à la réunion. En effet, si vous avez la chance d’avoir un bon courtier d’assurances à vos côtés, une série d’écueils peut déjà être évitée. Dès le départ, il est avec vous et vous assiste. C’est d’ailleurs souvent lui qui fait appel à nos services.

2. Les mesures conservatoires

Selon la loi sur les assurances terrestres ainsi que les conditions générales de votre police d’assurance incendie, l’assuré est tenu d’agir en bon père de famille après la survenance d’un sinistre.

C’est à dire que vous devez prendre toute mesure utile pour éviter l’aggravation des dommages liés au sinistre. Attention, en cas de négligence, la compagnie d’assurances peut refuser le paiement des aggravations.

Concrètement, il s’agit de bâcher la toiture, obturer portes et fenêtres, étançonner une poutre menaçante, couper l’alimentation électrique, …

Une des missions de votre expert consiste à vous apporter les solutions adaptées à votre sinistre.

3. L’évaluation des dommages

La première partie technique consiste à rédiger un état des pertes complet.

Il s’agit d’une étape décisive et déterminante où toute erreur est proscrite.

Sur base du type de sinistre, de son importance, du degré de technicité nécessaire ainsi que des informations fournies par votre contrat, votre expert reconstitue votre bâtiment et son contenu sur papier à l’aide de mesures précises.

Votre expert justifie chaque aspect de sa réclamation d’un point de vue technique.

 

4. L’état des pertes

Sur base des informations techniques relevées sur les lieux du sinistre, votre expert rédige sa réclamation technique complète et chiffrée.

Une sorte de « gros devis »

Cet état des pertes doit tenir compte de tous les aspects directs et indirects du sinistre.

Il s’agit du point de départ qui permet de négocier avec l’expert de la compagnie d’assurances.

La qualité de ce document influence directement le résultat final de votre expertise.

 

5. Le règlement du sinistre

L’expertise se termine. Cette réunion met en présence l’expert de la compagnie d’assurances et votre expert. Votre courtier et vous-même assistez à la discussion et avez la possibilité d’intervenir.

Cette étape finale requiert de sérieuses compétences techniques ainsi que du sang froid. Mais le plus important, l’élément réellement décisif, est toujours la réputation et la confiance dont jouit votre expert aux yeux de son homologue.

Votre expert obtient un accord sur les chiffres et vous le présente. En tant qu’assuré, vous avez le dernier mot. Votre expert propose, et vous disposez.

L’indemnisation

Dans les 30 jours qui suivent le règlement de votre sinistre, et donc la signature sur les chiffres, la compagnie d’assurances vous indemnise. C’est à dire qu’elle verse les montants sur votre compte bancaire.

La reconstruction

A partir du moment où vous avez signé le Procès Verbal d’Expertise, les lieux sont libérés et vous êtes libre d’entamer les travaux immédiatement.

Attention. Cet article mentionne les étapes habituelles d’un suivi de sinistre. Il existe énormément d’astuces et de subtilités à utiliser dans tel ou tel cas de figure spécifique. D’où l’importance de choisir son expert d’assuré avec discernement car en fonction des circonstances d’un sinistre, de sa nature subjective, de son importance, etc… un dossier est susceptible de s’enliser dans des procédures judiciaires, une défiance exagérée, ou des complications imprévisibles. Il n’est pas possible d’aborder tous les cas potentiels ici. N’hésitez pas à poser vos questions et commenter. Nous répondons avec plaisir.

id luctus quis, Aliquam nec accumsan ut commodo
livre blanc Expertises EAB

Besoin de quelques conseils ?

Demandez votre guide gratuit de la contre expertise après sinistre

Votre email est expédié. Bonne lecture !